Vous trouverez sur cette page l'ensemble des activités proposées par Sarah et l'équipe d'animation lors des journées de formations qui se sont tenues au CRIE de Villers-la-Ville et au CRIE de Spa, explications et illustrations à l'appui.

La journée commençait par une courte présentation Power Point abordant les aspects suivants :
- quelques arguments utiles pour justifier l'intérêt des sorties avec une classe ;
- quelques exemples d'activités scolaires abordées dehors ;
- questions/réponses entre les personnes présentes et Sarah.

Vous trouverez ci-dessous les extraits vidéos de chaque séquence.
pourquoi_enseigner_dehors__petit_argumentaire.wmv (48.1MB)

exemples_ed_phys_et_art.wmv (10.7MB)
exemples_eveil_scientifique_et_curiosite.wmv (14.6MB)
exemples_geographie.wmv (4.6MB)
exemples_histoire.wmv (4.2MB)
exemples_math.wmv (14.1MB)

question__la_place_du_jeu_libre.wmv (69.9MB)
question__le_feu.wmv (29.8MB)
question__le_suivi_des_objectifs_de_la_sortie.wmv (12.4MB)
question__lencadrement_du_groupe.wmv (17.9MB)
question__lequipement_des_enfants.wmv (30.4MB)
question__les_regles_dehors.wmv (16.6MB)

Missions - Sur le chemin vers le lieu de rendez-vous


On pourrait reprocher à l’enseignant que les trajets jusqu’au bois, au parc, … représentent du temps perdu. Pas du tout ! Mettez ce temps à profit pour confier une mission aux enfants, mission se rapportant à l’objectif de la journée et qui servira donc plus tard (par ex. : travailler une compétence, introduire le thème de la sortie, former les groupes, …).

Exemples : Compter-estimer-calculer le nombre de poteaux, de vaches, de noisettes, la hauteur du plus grand bâtiment, …
Chercher des éléments du paysage contenant le son AN, commençant pas la lettre R, se présentant toujours par 2, …
Observation et récolte d’éléments suivant une consigne, ceci permettant par après la formation de sous-groupes. Deviner quelle était la consigne donnée au sous-groupe concerné.

Les missions de notre journée de formation (destinées à former 4 groupes pour les 4 ateliers à vivre pendant la journée) :
- la plus longue herbe
- 3 éléments d'une même plante
- chercher un triangle
- 3 choses : une verte, une jaune et une grise
image missions_1.jpg (0.2MB)
image missions_2.jpg (0.5MB)










On récolte ... et on se rassemble.

image missions_3.jpg (0.3MB)
image missions_4.jpg (0.5MB)
image missions_5.jpg (0.4MB)










On compare, on estime et … on mesure.


Les activités d'éveil corporel (jeux de bâtons)


Les jeux avec les bâtons sont quasiment inévitables en forêt, et c’est tant mieux ! Pour éviter les sempiternelles bagarres et les risques qui y sont liés, une série de règles peut être édictée avec les enfants et un « permis bâton » délivré qui autorise l’enfant ou non à jouer avec un bois, en fonction de son comportement avec celui-ci.

En parallèle, l’enseignant peut proposer des jeux à réaliser avec un bâton :

Progresser sur le cercle, à gauche ou droite, lorsque le meneur de jeu imite tel ou tel animal (d’abord s’entrainer d’un seul côté puis de l’autre) ; ou progresser sur ce cercle suivant un rythme choisi. Pour ce faire, chacun tient son bâton dressé devant lui, la pointe au sol. Quand le cri défini retenti, chacun lâche son bâton et avance d’un pas à gauche ou à droite (selon ce qui a été déterminé) pour attraper celui du voisin avant qu’il ne tombe au sol.
image baton_01.jpg (0.5MB)
image baton_02.jpg (0.5MB)








image baton_03.jpg (0.4MB)
image baton_04.jpg (0.4MB)








Marcher avec le bâton tenu en équilibre ; essayer différentes techniques.
image baton_05.jpg (0.4MB)
image baton_06.jpg (0.5MB)
image baton_07.jpg (0.4MB)










Par deux, bagarre des pieds, il faut toucher les pieds de son adversaire. A chaque fois, on gagne un point.
image baton_08.jpg (0.5MB)
image baton_09.jpg (0.5MB)








Combat de coq : A cloche-pied et en tenant son bois à deux mains, on l’appuie sur celui de son adversaire et on essaye de lui faire poser le pied à terre (attention aux bois trop fins qui cassent). En forêt, on peut se placer à deux sur une souche (pas d’office à cloche-pied) et pousser l’adversaire bas de celle-ci.
image baton_10.jpg (0.5MB)








Attrap'bâton : Un enfant tient le bâton à la verticale ou à l’horizontale et le lâche. L’autre doit le rattraper avant qu’il ne touche le sol (attention, on ne le lance pas, on le lâche simplement).
image baton_11.jpg (0.4MB)
image baton_12.jpg (0.4MB)








image baton_13.jpg (0.5MB)
image baton_14.jpg (0.3MB)








Assembler les deux bâtons, l’un fiché dans le sol, l’autre posé en équilibre dessus (on forme la lettre T) ; ensuite courir entre les T sans les toucher (auquel cas il faut replacer le bois tombé en équilibre) ; réaliser des mouvements-des arrêts-changer le mode de déplacement au signal du meneur de jeu.
image baton_15.jpg (0.4MB)
On les plante avec le coude, à la mode, à la mode...
image baton_17.jpg (0.5MB)










image baton_18.jpg (0.4MB)
image baton_19.jpg (0.4MB)
image baton_20.jpg (0.4MB)








Le mikado inversé : L’enseignant forme une pyramide avec 3 bâtons au centre du cercle. Chacun vient y ajouter le sien sans faire tomber la structure. Ça peut être l’occasion d’un cercle de parole où chaque enfant s’exprime au moment où il vient ajouter son bois.
image baton_21.jpg (0.4MB)
image baton_22.jpg (0.4MB)
image baton_23.jpg (0.5MB)










Avec deux bâtons plus petits et un marron, transporter en course-relais le marron grâce aux bâtons et le poser sur un support installé quelques mètres devant l’équipe. Si le marron tombe, le participant doit recommencer au début.
image baton_24.jpg (0.4MB)








Avant de quitter les lieux, se débarrasser du bâton en le lançant sur un tronc d’arbre (le même pour tous) d’une manière rigolote.
image baton_25.jpg (0.4MB)









D’autres inspirations créatives ?
1000 choses à faire avec un bout de bois, de Fiona Danks et Jo Schofield (édition Gallimard Jeunesse)
Bâtons et bouts de ficelle, de Benoît Delalandre, Amandine Labarre et Stéphane Senegas
(édition Milan)


Apprentissages en histoire


Activité proposée lors de la journée de formation :
8 traces circulaires ont été aménagées au sol délimitant un rectangle. On s’interroge : « de quoi s’agit-il ? » Emission d’hypothèses. On place un enfant debout sur chaque trace, ce qui permet de prendre conscience physiquement de la forme générale. Les enfants restant sont chargés de relier les 8 « poteaux » par des branches, ce qui fait apparaître les murs. On devine ainsi les traces d’une ancienne maison néolithique. On peut alors montrer aux enfants des illustrations et chercher avec eux des idées pour approfondir le sujet ;
image histoire_1.jpg (0.5MB)
image histoire_2.jpg (0.5MB)








image histoire_3.jpg (0.5MB)
image histoire_4.jpg (0.5MB)









D’autres idées pour compléter :
Préparation des enfants avant la sortie :
- pré requis (échange oral, dessin, écrit)
- visite d’un site archéologique (Aubechies par ex.) ; visionnage d’un film ; visite d’un musée
- parler de la période nomade ; qu’implique la modification du mode de vie qui passe de nomade à sédentaire ? (organisation avec élevages, cultures et construction de maisons)
- donner des repères chronologiques à l’aide d’une ligne du temps
- travailler à partir de photos (les types d’habitats dans le monde ; l’évolution de la maison à travers les époques)
- exploiter ce que les enfants apportent (livre sur la préhistoire par ex.)
- raconter une histoire, créer des traces, susciter la curiosité en apportant de vieux outils
Exploitation et prolongement de la sortie :
- réaliser du torchis, de la poterie (pots, callipyge, …), de la cuisine sur feu de bois, du fusain, des bougies, …
- construire une « maison » à la manière néolithique (en grand ou en maquette)
- construire des villages éloignés et créer un jeu permettant d’aborder les notions de migration, de troc, …
- illustrer des scènes de vie autour de la maison et les photographier
- exploitation de documents iconographiques sur les maisons de la préhistoire
- faire une exposition avec les trouvailles, des photos, des panneaux rédigés par les enfants, … cela implique une recherche de documentation
- émettre des hypothèses, les tester, puis les confronter avec des documents
- travailler en 2D (plan) et 3D (maquette)


D’autres idées en Histoire de manière générale :
- calculer l’âge d’un arbre, puis découvrir la vie des hommes à l’époque où cet arbre était petit. Le faire dialoguer avec d’autres arbres comme s’il leur racontait ses souvenirs d’enfance. Imaginer l’évolution du paysage et les événements qui ont eu lieu autour de cet arbre tout au long de sa vie.
- partir d’un objet-mystère (moulin à café, disque vinyle, ancien téléphone,…)

Recul pédagogique :
Utiliser des représentations du temps, lire une trace du passé, caractériser des activités et techniques, exploiter des sources historiques en les interprétant, …
Remarque émise : concernant la compétence « lire une trace du passé », que l’on pourrait associer à cette activité. Nous avons ici créé de fausses traces, qui ne ressemblent pas aux réelles qu’aurait laissées une maison néolithique. Du coup, est-ce pertinent pour les enfants puisque ça ne leur montre pas une vraie trace du passé ?


Apprentissages en français


Activité proposée lors de la journée de formation :
Avec une lettre …
L’enseignante fait pêcher dans un sac aux enfants un papier sur lequel une lettre est inscrite.
image francais_1.jpg (0.4MB)








A partir de là, une multitude de déclinaisons est possible :
- retrouver la forme de la lettre dans l’environnement ;
image francais_2_pinterest.jpg (0.1MB)
(source photo : pinterest.com)









- trouver un objet de l’environnement dont le nom commence par la lettre et l’écrire. Les adjectifs peuvent être acceptés. (variantes : un objet dont le nom contient la lettre, ou contient plusieurs fois la lettre, …) ;
B
image francais_3.jpg (0.5MB)
et L
image francais_4.jpg (0.4MB)








C
image francais_5.jpg (0.5MB)
et P
image francais_6.jpg (0.4MB)








- inventer une phrase contenant le plus de fois possible la lettre ;
- dans une classe d’immersion linguistique ou multiculturelle, noter le nom de l’objet trouvé dans la langue d’immersion ou dans la langue utilisée à la maison par les enfants.

Avec des éléments de l’environnement …
- écrire un mot en langage secret de la nature. Différents codes sont possibles : les enfants doivent prendre la première lettre de chaque objet pour trouver le mot secret, ou la première lettre de la couleur de chaque objet, ou les objets sont disposés de façon à écrire les lettres, … Pour des petits, l’idéal est de n’utiliser qu’un code à la fois. Pour les plus grands, on peut les mélanger à condition de préciser lesquels (par exemple pour la photo ci-dessous : il y a trois lettres qui sont la première du nom de l’objet, une lettre qui correspond à la couleur de l’objet et une lettre écrite en utilisant les objets)
image francais_7.jpg (0.2MB)









Un petit résumé en vidéo :
apprentissages_en_francais.wmv (22.4MB)


Apprentissages en mathématiques


Activité proposée lors de la journée de formation :
Dans le cadre de cette journée de formation, nous avons démarré l’activité « mathématiques » suite aux récoltes effectuées pour l’activité « français ».
- Donner une valeur monétaire imaginaire aux éléments récoltés, utilisant les unités, les dizaines, les centaines, les milliers, … selon le niveau scolaire de la classe. On établit ainsi plusieurs magasins où l’on pourra aller faire des achats. « L’argent » est représenté par des éléments naturels récoltés en grande quantité et que chaque groupe reçoit. Par exemple : un caillou représente une unité, une feuille de hêtre une dizaine, une faine une centaine, … En maternelle, on n’utilise qu’ne unité monétaire ou on propose le troc.
image mathematiques_01.jpg (0.4MB)
image mathematiques_02.jpg (0.4MB)








image mathematiques_03.jpg (0.4MB)
image mathematiques_04.jpg (0.2MB)










image mathematiques_05.jpg (0.4MB)
image mathematiques_06.jpg (0.4MB)








image mathematiques_07.jpg (0.4MB)
image mathematiques_08.jpg (0.4MB)










- Des listes de courses sont établies pour différents animaux vivant dans e milieu où l’on se trouve. Chaque enfant ou groupe d’enfant doit obtenir l’ensemble des éléments de sa liste de course. Pour les petits de maternelles, faire une liste de courses dessinée.
image mathematiques_09.jpg (0.4MB)








- On travaille d’autres notions en proposant des achats de marchandises au poids, à l’unité, à la mesure, … en réalisant des soldes pour travailler les pourcentages, …
- Convertir un assemblage d’éléments correspondants aux unités monétaires en un chiffre écrit (et vice versa)
- Réaliser un changement de monnaie comme entre deux pays (par exemple : un caillou belge vaut deux marrons suisses)
- Rechercher des éléments correspondants à la consigne énoncée par papier par rapport à un objet de référence (ex : un bois dont la longueur est égale à la moitié du bois de référence)
image mathematiques_10.jpg (0.3MB)
image mathematiques_11.jpg (0.3MB)
image mathematiques_12.jpg (0.2MB)












Apprentissages en éveil artistique


Activité proposée lors de la journée de formation :
- par groupes, tirer une carte sur laquelle est inscrite une expression et illustrer celle-ci par le biais du land’art. Quand les œuvres sont finies, on les découvre tous ensemble et on essaye de deviner l’expression choisie. C’est l’occasion de découvrir leur signification, voire d’en créer d’autres.
Les expressions peuvent être liées à un thème précis, par exemple « les couleurs » (voir rouge, rire jaune, avoir une peur bleue, avoir la main verte, …)
- Au départ de l’histoire de « Monsieur Guillaume le Hérisson » (que l'on vous ajoutera ici prochainement), chaque participant reçoit une boulette d’argile et fabrique un hérisson en le décorant à l’aide d’éléments naturels récoltés autour de lui. On peut donner la consigne d’utiliser maximum 1,2 ou 3 éléments différents. Tous les petits hérissons sont rassemblés au sein d’une forme pour créer le corps d’un grand hérisson. Celui-ci est achevé collectivement en décorant la tête, les pattes, les yeux, …
image art_1.jpg (83.1kB)
image art_2.jpg (97.3kB)
image art_3.jpg (87.9kB)
image art_4.jpg (85.3kB)
image art_5.jpg (37.1kB)






image art_6.jpg (0.5MB)
image art_7.jpg (0.5MB)








- mandala

NB : Donner des consignes dans les créations artistiques pour jouer avec les formes, les matières, les couleurs, les répétitions, …

D’autres idées pour compléter :
- donner un nom au hérisson
- inventer une suite à son histoire
- fabriquer son repas (pour de vrai sur base d’une recette de cuisine ou pour de faux)
- écrire sa carte d’identité
- faire un nouveau hérisson à chaque saison pour observer les différences
- chercher la vraie nourriture du hérisson dans la forêt
- aborder les stratégies des animaux pour passer l’hiver
- …

Recul pédagogique :
Compétences transversales : coopération, collaborer, confronter des compétences individuelles pour réaliser une production collective, exécution de consignes, participer à la distribution des rôles pour des créations collectives.
Compétences disciplinaires : couvrir de manière uniforme des surfaces, etc.